Qu'est-ce que c'est ? A partir de cette page vous pouvez proposer le billet « Enfants, ados : l’internet sans danger. Et l’adulte dans tous ça ? » sur différents sites grâce aux liens de la partie Social Web afin qu'il y soit sauvegardé et partagé, ou vous pouvez utiliser le formulaire E-mail pour envoyer un lien par email. Vous pouvez également enregistrer cet article dans vos favoris/bookmarks inclus dans la partie Bookmarks.

Social Web

E-mail

E-mail It

Citer cet article


Pour citer cet article sur votre site, vous pouvez copier et coller l'un des textes ci-dessous dans votre page. Ce code html est formaté selon les styles normés APA ou MLA

Normes APA :


Normes MLA :


Indications sur les normes APA et MLA
10 février 2008

Enfants, ados : l’internet sans danger. Et l’adulte dans tous ça ?

Ecrit dans : Psycho

Il est tout à fait louable de vouloir protéger nos enfants des grands dangers. Mais encore faut-il localiser la source de ce danger. Cette nouvelle source à la mode est internet et il faut prémunir les jeunes de ses dérives. Mais qui prémunie les enfants de adultes ?

L’association, E-France, a sorti depuis peu un DVD sur les dangers de l’internet : “A travers ce film l’association E-Enfance a pour objectif d’éduquer les parents et les enfants, ce document a été réalisé avec la complicité de Yannick Noah et Hélène Ségara; il est construit comme une émission de télévision au cours de laquelle Valérie Payet lance des reportages qui répondent aux multiples questions que se posent les parents. L’intégalité des bénéfices de la vente sera reversée à l’association E.Enfance.” (présentation sur le site de la Fnac)

Faire de la prévention à ce niveau là pourquoi pas ? Et d’ailleurs, en voyant les affiches pour ce DVD dans le métro, j’ai eu plutôt un apriori positif d’une telle démarche. Mes réticences sont plutôt venus en voyant la pub télé de ce DVD que j’ai vu deux fois en moins de deux minutes sur la même chaine : Bourrage de crane ?

Dans ce spot Valerie Payet annonce qu’internet c’est comme la vie il y a de bonnes et mauvaises choses. Images suivantes d’illustrations:

Ce spot est représentatif d’un autre danger : la confusion entre jeu et réalité. Et cette confusion c’est le discours de l’adulte qui la porte. Serge Tisseron a très finement fait remarquer il y a quelques années que lorsqu’un adulte craint que son enfant jouant à tuer des pixels, passe à l’acte, il pose là un équivalent entre pixels et personnes réelles induisant chez l’enfant une confusion entre jeu et réalité.

Valérie Payet commence fort, en disant qu’ internet c’est comme la vie. Ensuite lier une image de jeu à une image d’un fait réel, contribue d’autant plus à la confusion. Le fait que les jeux vidéos soient violents n’est pas un problème car les jeux font parties d’une zone d’illusion entre fantasme et réalité (Winnicott) . Tuer dans un jeu permet de satisfaire ses pulsions agressives dans une zone qui n’est pas la réalité : cette zone d’illusion définie comme étant une aire transitionnelle par Winnicott permet de maintenir les exigences fantasmatiques de la vie interne tout en permettant d’accepter progressivement ce qu’impose la réalité extérieur. Or la Loi et la morale en fait partie.

D’ailleurs, bien que n’ayant pas lu Winnicott, la plupart des parents que j’ai reçu en consultation n’étaient pas dupent. Ils ne s’inquiétaient pas tellement du passage à l’acte mais s’attachaient plutôt à ce que leurs enfants fassent leurs devoir avant de jouer. Ce qui est beaucoup plus sain.

Tags:, , ,

Articles relatifs


Retourner à : Enfants, ados : l’internet sans danger. Et l’adulte dans tous ça ?